Lancement d'une initiative pour la mobilité durable

  
La communauté de communes est heureuse d’annoncer le lancement d’un projet innovant destiné à transformer notre façon de nous déplacer sur le territoire : la création d’un réseau de covoiturage, en partenariat avec nos acteurs locaux et la plateforme COVOIT’Modalis. Ce projet couvrira l’ensemble de notre territoire, incluant toutes les communes de la CCILAP .

Pourquoi ce projet ?
Parce que nous voulons offrir aux administrés une alternative durable à la voiture individuelle. En choisissant le covoiturage, nous contribuons à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à diminuer les coûts de transport, et à renforcer les liens sociaux grâce au partage des trajets.

Nous avons tous à y gagner : sur le plan financier, environnemental et relationnel. Le covoiturage facilitera les déplacements entre les différentes communes, permettant à chacun, même ceux éloignés et sans moyens de transport, d'accéder facilement aux différents centres économiques, que ce soit pour faire les courses, accéder aux services de santé, aux loisirs, à la culture, etc…

Avec la plateforme COVOIT’Modalis, trouver des partenaires de covoiturage et planifier les trajets devient un jeu d’enfant. L'application, gratuite et disponible sur iOS et Android, offre des informations en temps réel sur les disponibilités et les conditions de circulation, où que l’on se trouve et quand on le souhaite.

Des panneaux temporaires seront installés sur notre territoire, dès la fin du mois de juin, signalant les emplacements de covoiturage. Cette phase de test est cruciale pour nous assurer du bon fonctionnement du réseau. Ces panneaux ont pour but de guider vers les lieux de rendez-vous avec d'autres covoitureurs.

Nous vous encourageons vivement à utiliser ces emplacements et à participer activement à cette initiative.
Le covoiturage, c’est une nouvelle façon de se déplacer dans notre belle région. En optant pour cette solution, chacun participe à la construction d’un avenir plus durable et solidaire pour notre territoire.

Dès aujourd’hui, faisons ensemble le choix du covoiturage et changeons notre façon de nous déplacer !

Adoption du projet de Plan Climat-Air-Energie Territorial

L’Article L.229-26 du Code de l’Environnement stipule que les EPCI à fiscalité propre existant au 1er janvier 2017 et regroupant plus de 20 000 habitants, adoptent un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET). La communauté de communes regroupe moins de 20 000 habitants, mais a choisi d'élaborer de façon volontaire un PCAET par délibération du 11 mars 2021. Le 25 mai 2023, le conseil communautaire a adopté le projet de PCAET.

Le PCAET est soumis à évaluation environnementale : Conformément aux dispositions réglementaires (articles R122-17 I-10 et R122-20 du code de l’environnement), une Evaluation Environnementale Stratégique a été réalisée tout au long de son élaboration. Elle comporte un état initial de l'environnement, avant la mise en œuvre du PCAET, puis un rapport environnemental qui mesure les impacts du PCAET sur le territoire.

L’élaboration du PCAET s’inscrit dans une démarche collective initiée par le SDE 24 (syndicat Départemental de l’Energie). Son élaboration a reposé sur deux instances principales :
• Un comité de suivi, composé d'élus et de techniciens de la CCILAP,
• Un comité de pilotage, composé du comité de suivi élargi à d'autres élus de la CCILAP, et plusieurs partenaires parmi lesquels l'ADEME, les chambres consulaires, le Conseil Départemental, le Conseil Régional, le SDE 24, la Préfecture et le CAUE de la Dordogne.

De plus, 6 groupes d'acteurs locaux ont été réunis pour travailler sur les thématiques suivantes et alimenter les orientations et actions du PCAET :

• Agriculture
• Eau, forêt, risques
• Filières économiques
• Transports
• Energies renouvelables et pilotage
• Rénovation / Habitat.

Ce travail partenarial a conduit à la construction d’un plan de 40 actions, articulées autour de 6 axes stratégiques et 22 orientations. La démarche de la communauté de communes étant volontaire, ce plan d'actions est construit au regard des moyens du territoire, selon des objectifs réalistes.

• Axe 1 : Impliquer l'ensemble des acteurs dans la transition écologique du territoire,
• Axe 2 : Faire de l'agriculture un levier de transition,
• Axe 3 : Réduire l'impact des déplacements sur le territoire,
• Axe 4 : Améliorer la sobriété et l'efficacité énergétique des bâtiments,
• Axe 5 : Augmenter la production d'énergies renouvelables locales,
• Axe 6 : Adapter le territoire au changement climatique.

Les prochaines étapes :

Le projet a été transmis à la Mission Régionale d'Autorité Environnementale qui a rendu son avis. 

Une consultation publique d'une durée de 30 jours est organisée conformément à l’article L123-19 du Code de l'Environnement.
Conformément à l’article R229-54 du code de l'Environnement, le projet sera transmis pour avis au Préfet de Région et au Président du Conseil Régional. À la suite de ces avis, le projet de plan pourra enfin être approuvé en conseil communautaire. Les agents se sont d'ores et déjà positionnés sur les actions du PCAET et travaillent à sa mise en œuvre. 

Le Plan Climat Air Energie Territorial :  

Service urbanisme : 05 53 62 82 01 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chargée de mission Transition Ecologique : Lindsay Dubois / 05 53 62 82 01 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.